Tout ce résume à votre force mentale

Quand on parle de psychologie sportive ou de force mentale, on dirait que tout le monde à seulement l’image de Bob dans les Boys qui parle de la “Dureté du mentale”(regarder l’extrait ci-bas à 1:50). Cette scène populaire banalise fort probablement l’importance qu’à la force mentale dans n’importe quel processus de performance dans la vie. Je compte souvent l’histoire qu’à mon entrée au baccalauréat en kinésiologie , le sujet qui m’intéressait le moins était la psychologie sportive. Après mes 3 années d’études, j’ai réalisé que la force mentale d’un individu est directement relié à son potentiel d’accomplir des choses exceptionnelles. Je lève donc mon chapeau à Jacques Plouffe, professeur à l’UQAC et grand spécialiste de la préparation mentale, d’avoir réussi à me faire changer d’idée à un point tel qu’aujourd’hui j’y accorde une énorme importance.

Quand on regarde la vie avec un peu de recul, on réalise que tous les petits plaisirs dans la vie apportent des choses négatives à long terme et que tous les petites douleurs amènent des choses positives à long terme. Chocolat (agréable) = Obésité/problèmes de santé (Désagréable). Exercice (Désagréable) = Énergie/santé/bon humeur (agréable). Remettre le lavage de la vaisselle à plus tard (agréable) = Énormément de vaisselle à faire à un moment qui peut être moins approprié plus tard (désagréable). Faire la vaisselle maintenant (désagréable) = Environnement propre/temps pour relaxer réellement (agréable).Évidemment, je pourrais énumérer une centaine de choix que nous faisons tous les jours dont nous n’avons jamais le goût d’accomplir et que nous faisons contre notre gré dans l’objectif d’avoir un bonheur optimal à long terme (à noter que l’inverse est aussi vrai).

 

Une fois que l’on comprend bien ce concept, on peut voir comment la force mentale estimportante pour accomplir des choses exceptionnelles. Les gens sédentaires pensent souvent que c’est facile pour les habitués de l’entrainement de venir s’entrainer. Pourtant, je peux vous confirmer que chaque entrainement est désagréable et que nous aurions tous le goût de rester à la

maison. Du moins, ce sont nos envies à court terme. Mais avec une bonne force mentale, vous êtes capable de surpasser cet envie de rester à la maison en sachant les bénéfices à long terme que l’entrainement vous apporte. À mon avis, les gens actifs physiquement qui s’entrainent avec rigueur ne sont rien de moins que plus fort mentalement que les autres. Arrêter d’imaginer que c’est plus facile pour les autres, c’est difficile pour tout le monde. Mais certaines personnes sont capables de passer par-dessus cette difficulté et d’autre non. Votre force mentale est donc votre tolérance à effectuer quelque chose que vous n’avez pas le goût d’accomplir.

Soyez attentif, la force mentale s’illustre à tout plein d’endroit dans votre vie. Vous lancez vos vêtement salles prêts du panier à linge plutôt qu’aller le porter directement dans le panier? Vous venez d’être faible mentalement. Vous laissez votre vaisselle dans l’évier pour le laver plus tard? Vous venez d’être faible mentalement. Vous vous levez à la dernière minute avant de partir pour 5-10 minutes de sommeil supplémentaires? Vous venez d’être faible mentalement. Vous arrêtez dans un Fast-food parce que vous avez trop faim? Vous avez été faible mentalement.

Le meilleur dans tout ça, c’est que l’entrainement permet de travailler la force mentale. Donc si vous avez bien compris, l’entrainement va vous permettre d’améliorer votre santé, votre forme, votre humeur, votre sommeil, mais aussi votre force mentale partout dans votre vie.

À quel point êtes-vous fort mentalement?

Alex Boily, Kinésiologue

Faire disparaitre vos douleurs chroniques de façon permanente

Les statistiques canadiennes démontrent avec évidence que les douleurs chroniques sont quelques choses de très fréquente auprès de la population canadienne. En effet, près de 1 canadien sur 5 possède des douleurs chroniques. Si vous lisez cette article, il y a de forte chance que vous faites partie de cette statistique. Aujourd’hui, mon objectif de vous expliquer pourquoi il est anormal d’apprendre à vivre avec votre douleur chronique comme s’il était impossible de la guérir. Je vous expliquerez aussi comment faire pour la faire disparaitre de façon permanente.

Dans un premier temps, il est important de définir qu’est-ce qu’une douleur chronique. Selon l’Association Québécoise de la douleur chronique, “la douleur chronique est une douleur qui dure depuis au moins trois mois. La douleur chronique est également toute douleur récurrente qui apparaît au moins trois fois en trois mois. La douleur chronique peut être :

  • persistante : douleur continue
  • récurrente : fréquents épisodes de douleur comme les maux de tête”

L’étape la plus important lorsque l’on vit avec une douleur chronique est de cibler l’ORIGINE de la douleur. Ici je ne parle pas de l’endroit où vous avez mal, mais plutôt qu’est-ce qui a causé votre douleur chronique. Trop souvent, la douleur est traitée sans prendre en considération la globalité du corps. Ce n’est pas parce que vous avez une douleur au dos, par exemple, que l’origine du problème est votre dos. Dans la majorité des cas, la douleur provient d’ailleurs. À titre d’exemple, il est fréquent de rencontrer des gens qui souffrent de douleur au dos causée par un problème au genou ou au bassin. Parfois ce sont des problèmes posturaux, d’autre fois des déséquilibres musculaires ou encore de la faible mobilité articulaire. Bref, même si vous avez des traitements directement sur votre dos et que le problème provient  des genoux, la douleur reviendra sans arrêt. Il est donc ESSENTIEL de connaitre l’origine de la douleur.

Une fois l’origine connu, il ne reste plus qu’à combiner une traitement localisé sur la douleur et un traitement sur l’origine de la douleur. Le traitement localisé sur la douleur a pour fonction d’apaiser le client de façon immédiatement mais non permanente. Par exemple, en fonction du problème, un massage peut jouer un rôle de traitement localisé. La douleur diminuera immédiatement après le traitement et fort probablement pendant quelques jours. Par contre, après quelques temps, la douleur refera surface si vous n’essayez pas de régler l’origine du problème.

De l’autre côté, le traitement sur l’origine de la douleur servira plutôt à cesser de façon permanente la douleur à moyen ou long terme. Toutefois, il n’est pas certain que la douleur disparaitre immédiatement après le traitement contrairement au traitement localisé sur la douleur. Donc si vous ne faites que des traitements localisés sur votre douleur, il est évident que vous garderez votre mal pour toujours.

Enfin, n’oubliez jamais que plus la douleur chronique existe depuis longtemps, et plus il sera long de la supprimer complètement. Alors il est important de consulter dès qu’une douleur fréquente apparaisse afin d’éliminer la source du problème le plus rapidement possible. Si vous aimeriez être suivis avec une approche globale et éliminer de façon permanente votre douleur, je vous suggère de feuilleté notre page sur les des douleurs chroniques et de prendre rendez-vous le plus rapidement possible.

Alex Boily, Kinésiologue

Dure journée

Est-ce que cela vous ait déjà arrivé un jour de perdre la motivation face à l’activité physique ou l’entrainement? Moi, oui et même, plus d’une fois. La journée de travail me tapait parfois sur le corps et tout ce que je voulais, c’était de manger un bon repas copieux autour d’une bonne bouteille et ce, en bonne compagnie. Rien que de penser à regarder ma série Netflix préférée plusieurs épisodes en file…. Ouf!!

En tant que professionnel de la santé, je suis pour le fait qu’une journée de repos à l’occasion est bénéfique. Toutefois, je me suis donné un objectif, un but. Je veux changer et maintenir mes habitudes pour le mieux, car le désir de vieillir en bonne santé et sans douleur était mon objectif. Donc, même quand l’envi n’est pas présent, je prends mes souliers ainsi que mon sac de sport et je pars faire mon entrainement quotidien. Pourquoi je m’obstine à vouloir y aller me dites-vous? Parce qu’à chaque fois que j’y vais, j’en tire une satisfaction personnelle incroyable quand arrive les dernières minutes de l’entrainement. Cela est encore plus vrai quand c’est plus difficile. Je dis souvent à mes clients que le fait de faire de l’activité physique, surtout quand ça nous tente pas le jour-même,  ne fera qu’augmenter notre fierté et notre persévérance.

J’ai parlé d’entrainements mais, peu importe ce que vous faites comme exercice ou activité, c’est la même chose. Je tiens donc à terminer en disant qu’un petit 20 minutes à marcher est plus bénéfique qu’un deux heures sur le divan.

 

Michael Cyr, kinésiologue I.R.D.C

DESS nutrition – Alimentation fonctionnelle et santé

Pourquoi s’arrêter à ça?

J’ai perçu durant mes 3 années de carrière, que la principale raison pourquoi les gens viennent nous consulter est qu’ils veulent un programme d’entrainement. Pas un programme pour prévenir les petits bobos ou dans le but de performer à un sport ou une compétition particulière… Non. Ce que veut le client en majorité est un programme de remise en forme général. En tant que kinésiologue, rien de plus simple! Nous avons été formés pour rédiger des programmes d’entrainement. C’est le principe de base de tout entraineur. Mais, le programme de remise en forme n’est qu’une petite partie de nos qualifications. Nous pouvons faire bien plus pour nos clients et ces derniers en tireront davantage de bénéfices autant sur la santé que sur leur capacité fonctionnelle. En effet, une simple consultation de 30 minutes par 1 ou 2 semaines par exemple peut faire bien la différence.

Mise en situation :
Kinésiologue : Bonjour M. Tremblay, qu’est-ce que je peux faire pour vous aujourd’hui?
M. Tremblay : J’ai quelques questions concernant mon programme de perte de poids. J’ai réussi à perdre 3 lb en 1 mois et depuis, je n’arrive plus à perdre aucune livre…
D’emblée, j’essaie d’en savoir un peu plus sur les raison pour lesquelles son poids stagne.

Est-ce que son programme d’exercice ne convient plus?
Est-ce que la méthode et les exercices suffisent pour générer une plus grande dépense calorique?
À quoi ressemble son alimentation quotidienne?
À quel moment dans la journée M. Tremblay prends sa ou ses collations?
S’hydrate-il régulièrement?
Est-ce qu’il suit la fréquence d’entrainement prescrite?
Bref, la liste est longue

 

 

*Nous pourrions faire le parallèle avec une personne qui souffre d’un problème de santé particulier ou qui désire améliorer ses performances sportives.
Notre principale fonction est de travailler avec le client et pour le client. Même si c’est seulement pour rassurer l’individu, des rencontres moins longues et plus régulières peuvent faire beaucoup de différences. Nous ne sommes pas seulement des entraineurs. Nous sommes des consultants, des partenaires dans l’atteinte de vos objectifs.
Donc, j’attends votre appel pour prendre un rendez-vous 😛

Michael Cyr, kinésiologue I.R.D.C
DESS nutrition- alimentation fonctionnelle et santé

S’entrainer ou faire de l’activité physique?

On entend beaucoup parler de l’importance de faire de l’activité physique, d’être actif physiquement ou de développer un mode de vie actif. Toutefois, est-ce qu’être actif physiquement signifie que l’on s’entraine? Pas forcément! Alors quelle est la différence entre un entrainement et de l’activité physique? Je pense que la nuance entre les deux est importante à connaitre et vous aidera à savoir ce qui est idéal pour vous!

L’activité physique

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l’activité physique se définit comme « tout mouvement produit par les muscles squelettiques, responsable d’une augmentation de la dépense énergétique ». En résumé, tant que vous êtes en mouvement, vous faites de l’activité phy

sique. On peut donc intégrer la marche, la ménage, le déneigement, cuisiner, rénover et encore bien plus comme de l’activité physique.

L’activité physique aura un impact sur la santé général d’un individu. Particulièrement sur son système cardiovasculaire et respiratoire. Ça diminue les risques d’obésités, augmente la dépense énergétique, diminue les risques de maladies chroniques et de maladies cardiaques. Bref, son rôle est principalement préventif.

L’entrainement

La définition de l’entrainement est légèrement différente d’une référence à l’autre. Toutefois elle se définit principalement par une préparation régulière et méthodique à un exercice physique ou intellectuel dans l’optique d’améliorer la performance. L’élément principal qui distingue l’activité physique et l’entrainement se situe donc dans le désir de performance.

Tandis que l’activité physique ne fait que prévenir certains problèmes de santé, l’entrainement se fait dans l’optique d’obtenir plus que la prévention de la maladie. L’objectif de l’entrainement consiste vraiment à prendre vos performances actuelles et de les amener à un niveau encore plus performant.

Conclusion

Je n’essaie pas ici de vous faire prendre conscience que l’entrainement a une meilleure place que l’activité physique dans vos vies, mais plutôt que vous devez cibler au préalable ce que vous désirez obtenir. Si vous avez seulement l’intention de perdre quelques livres et améliorer votre bilan de santé, une augmentation de votre niveau d’activité physique vous aidera à faire le travail.

Par contre, si vous voulez vraiment amener votre corps à un rendement hors du commun, il est inévitable que vous devez faire un entrainement planifié et méthodique conçu par un spécialiste de l’activité physique. C’est à vous de choisir! =)

Alex Boily, Kinésiologue

L’article vous parle? Partagez-le sur les réseaux sociaux! =)

Quel est votre objectif?

Quel serait, selon vous, la différence entre un athlète marathonien et une personne qui marche à chaque jour? La réponse : Son objectif.

Chaque individu cache un désir, un rêve ou un objectif différent. Si on compare le marathonien avec le marcheur, le marathonien pourrait clairement démontrer un plus grand désir de performer. Je suis sûr que la plupart d’entre vous admireront plus le marathonien et qu’il est fort probablement en meilleure santé que le marcheur. Et je vous répondrai : À quel point? Certes, le marathonien est en meilleure santé physique que le marcheur et doit probablement avoir une alimentation plus saine.

Cependant, qu’en est-il de l’aspect psychologique de sa santé? Il se peut que le marathonien vive plus de stress si son objectif est la performance et que cela puisse affecter sa santé d’une façon que certains ignorent. Souvent, on oublie que la meilleure façon de rester actif est de vivre son sport et d’éprouver du plaisir à bouger.

On ne peut comparer une personne avec une autre. Chacun peut éprouver de la difficulté ou de la facilité à accomplir et maintenir son objectif. Quand quelqu’un vous fait part du fait qu’il ou elle veut perdre du poids, arrêter de fumer, faire un marathon ou juste rester actif du mieux qu’il peut, il est important de l’encourager à poursuivre et à réaliser son parcours.

Alors je vous repose la question: quel est votre objectif?

– Michaël Cyr, Kinésiologue

Bienvenue sur notre Blog

En tant qu’entreprise multidisciplinaire dans l’univers du sport et de la santé, il est essentiel pour nous de profitez de notre belle diversité pour mieux vous

conseiller grâce à tous les experts que nous avons dans notre équipe. Restez alerte de nos publications puisque plusieurs collaborateur de notre équipe publieront régulièrement du contenu pour vous permettre d’en connaitre davantage sur des sujets qui vous intéresse!

Puisque nous sommes très actif sur Facebook. Nous vous recommandons fortement de suivre notre page Facebook pour être directement averti lorsqu’un tout nouvel article est disponible sur notre  blog.